Niigata

Niigaquoi? Niigata!

Où est donc le département (ou préfecture) de Niigata (新潟県) ?
Il est situé au Nord-Est de l’île de Honshû (principale île du Japon), du côté de la mer du Japon. Il comprend l’île de Sado, 6ème plus grande île japonaise. La ville principale s’appelant également Niigata (新潟市), on précise lorsque l’on parle du département ou de la ville. La ville de Niigata se situe à environ deux heures de Shinkansen de Tokyo. Niigata est composé de plaines et de montagnes.

C’est la deuxième région productrice de riz après Hokkaido alors autant dire qu’on ne manque ni de riz, ni de saké! Comme il y a la mer, on y mange également du bon poisson mais le meilleur selon moi reste les Italian Yakisoba イタリアン焼きそば (nouilles soba cuites “à l’italienne” – et qui en fait n’ont rien d’italien) et le Tare Katsudon たれカツどん (porc frit à la sauce “tare”, déposé sur un lit de riz – de Niigata of course !).

Les montagnes sont assez hautes comme le département est en limite d’autres régions montagneuses comme Nagano et Toyama. On peut donc y faire de belles randonnées l’été, et du ski en hiver! Si tu n’aimes pas le ski, tu peux toujours faire du snowboard ou de la luge. C’est bien la luge.🙃

Torii du parc Hakusan 白山公園, Niigata city
Mais alors,  comment c’est la vie là-bas?

Je ne vais pas te mentir, c’est la campagne et afin de bien pouvoir apprécier le coin, je conseille d’avoir une voiture car on est vite limité par le train (ou alors tu mets deux heures pour faire 50km dans certains cas, chacun ses choix).

On me demande aussi souvent comment je fais pour ne pas être morte de froid. Pour être honnête les préjugés sont, comme bien souvent, faux. A moins d’aller dans les montagnes en hiver (tout comme quand tu vas faire du ski à La Clusaz), les plaines sont relativement préservées du froid mais attention au vent! Comme je l’ai précisé plus haut, Niigata est bordé par la mer du Japon par conséquent le vent peut être fort et glacial l’hiver. L’été il y fait chaud comme de partout au Japon, mais c’est supportable en comparaison de Nagoya. Nagoya l’été est plus chaude que les abysses de l’enfer. Sans rire.

Izumozaki.jpg
Ryôkandô 良寛堂, District de Santô
img_5071.jpg
Quelque part sur la côte près de Kashiwazaki

Je te rassure, il y a tout de même quelques villes. Niigata d’abord, de taille moyenne pour le Japon. On y trouve tout ce qu’il faut: grands magasins, hôpitaux, un aéroport, parcs et temples. ll y a cependant de nombreuses rizières qui composent la ville, donc hormis le centre, il est difficile de la parcourir à pied car elle s’étend sur de longues distances. Il y a aussi des villes de taille moins importante comme Nagaoka, Kashiwazaki, Joetsu.

Et –spoiler alert– je n’habite pas à Niigata city.

 

Mais d’ailleurs, qu’est-ce que je fous là-bas!?

C’est une bonne question… Non, je rigole. Mon mari est originaire de cette région donc c’est tout naturellement que nous avons choisi de nous y établir quand notre mochi もち (gâteau de riz gluant – surnom qu’on donne à bébé) a pointé le bout de son nez.

Si jamais tu veux en savoir plus sur ma région, je t’invite à visiter le site de l’Office de tourisme du Japon (en français), ainsi que celui de l’Office de tourisme de Niigata (en anglais) et Japan Guide (en anglais également).

Et si tu en as l’occasion, passe me faire un coucou!


2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *